Mardi 2 Mai: Hôtel de ville de Compiègne

L’hôtel de ville de Compiègne est un imposant édifice qui fut construit au XVIème siècle sous Louis XII puis restauré au cours du XIXème siècle. Sa façade est ornée d’un haut-relief représentant Louis XII à cheval. L’édifice est surmonté d’un beffroi à deux étages qui abrite le « Bancloque » une horloge de 1303 où trois « Picantins » : Langlois, Lansquenet et Flandrin sonnent les heures.

CIGI17-SocialEvents-TownHall

Mercredi 3 Mai: Château de Pierrefonds et Domaine des Thermes

http://www.chateau-pierrefonds.fr/

Le château de Pierrefonds: un château qui refléta la puissance puis qui fût détruit pour finalement être reconstruit mais jamais réoccupé.

L’histoire de ce château est lié à la rivalité qui existait entre le duc Louis d’Orléans, fils de Charles V et le duc de Bourgogne pour s’approprier le pouvoir royal. Le duc Louis d’Orléans fait alors construire une demeure fortifiée à Pierrefonds à la fin du XIVème siècle pour affirmer sa puissance et contrôler les échanges entre les Flandres et la Bourgogne. En 1407, Louis d’Orléans fut assassiné par les Bourguignons à Paris et en 1647, Richelieu, ministre de la guerre, fait détruire le château pour éviter qu’il ne soit un refuge d’opposants. Cette grande ruine rentre alors dans l’oubli jusqu’à son rachat par Napoléon Ier en 1810. Eugénie de Montijo, femme de Napoléon III adorait les ruines du château de Pierrefonds.  Certains disent que c’est la raison principale pour laquelle Napoléon III nomma Eugène Viollet-le-Duc pour restaurer le château. La reconstruction débuta en 1858 et fut interrompu par la guerre en 1870. Viollet-le-Duc mis en pratiques ses conceptions architecturales pour en faire un château idéal tel qu’il aurait existé au Moyen-Âge. Viollet-le-Duc décéda en 1879 avant la fin de la reconstruction, son gendre Maurice Ouradou continua le chantier jusqu’en 1884 sans l’achever.

CIGI17-SocialEvents-Pierrefonds

Jeudi 4 Mai: Hôtel-Dieu Saint-Nicolas

La chapelle Saint Nicolas qui existait depuis le début de la construction de l’Hôtel-Dieu, fut complètement reconstruite et ornée dans la 1ère partie du XVIIème siècle, sous le règne de Louis XIII. Sauvée de la démolition lors de la suppression de l’Hôtel-Dieu grâce à l’intervention de la Société Historique de Compiègne, la chapelle est désormais, comme tous les autres édifices de la ville, la propriété de la ville de Compiègne. Elle s’ouvre sur la rue Saint-Nicolas par une porte en chêne de la période Louis XIII restaurée il y a environ trente ans.

Son ornement principal est un monumental retable de bois sculpté taillé dans les années 1630-1640, typique du baroque français et très répandu dans les églises de Paris. Il porte le monogramme de Louise Legras, la prieure de 1627 à 1645 ainsi que les membres de sa famille, comme son frère Simon, évêque de Soissons. Sur trois étages, il abrite plusieurs statues : Dieu le Père en haut, qui étend ses bras vers la Vierge montant au ciel entouré par des anges ; au niveau inférieur on reconnait de gauche à droite St. Louis portant la couronne d’épines, St. Nicolas, St. Augustine et St. Marie Madeleine.

 

 

 

 

Tuesday, May 02nd: Compiègne Town Hall

Compiègne Town Hall is a remarkable building that was built under Louis XII in the late Gothic style between 1498 and 1530 and restored at the end of the 19th century. A statue of Louis XII embellishes its façade. The Belfry has two floors and a slate spire and houses the «Bancloque» a clock from 1303 where the three «Picantins» : Langlois, Lansquenet and Flandrin sound the hours.

CIGI17-SocialEvents-TownHall

 

Wednesday, May 03rd: Château de Pierrefonds et Domaine des Thermes

http://www.chateau-pierrefonds.fr/
The castle of Pierrefonds: A castle that once reflected power then defeat followed by its destruction to be finally reborn, but never reoccupied.
The story of this castle is linked to a rival to govern France in the name of the king, between Duke Louis d’Orléans, son of Charles V and ally of the “Armagnacs”, and the “Bourguignons” allies of England. Louis d’Orléans built this castle in the late 14th century. In 1407, Louis D’orléans was murdered by the Bourguignons in Paris.
In 1617, Richelieu, War minister, destroyed the castle under his policy of weakening great feudal lords. In less than a week, he crushed all the advanced works and collapsed the main towers.
Eugénie de Montijo, wife of Napoleon III loved the ruins of the castle of Pierrefonds. Some say, it is the main reason why Napoleon III commissioned architect Eugène Viollet-le-Duc to rebuild the castle. The reconstruction began in 1858 and was interrupted by the war in 1870. Viollet-le-Duc applied his architectural designs to create the ideal château, such as would have existed in the Middle Ages. Viollet-le-Duc died in 1879 before the end of the castle reconstruction which was in 1884.
This castle is an extraordinary interpretation of the Middle Ages and the Renaissance.

CIGI17-SocialEvents-Pierrefonds

 

Thursday, May 04th: Hôtel-Dieu Saint-Nicolas
The Saint Nicolas Chapel that existed from the beginning of the construction of the “Hôtel Dieu” was completely rebuilt and adorned in the first third of the 17th century, under the reign of Louis XIII. Saved from demolition during the suppression of the “Hôtel Dieu” thanks to the intervention of the Historical Society of Compiègne, it now belongs, like all the buildings, to the City of Compiègne. It opens on the Saint-Nicolas Street by an oak door of Louis XIII period restored about thirty years. Its main ornament remains the admirable monumental altarpiece in carved wood from the 1630-1640 years, typical of the French baroque so widespread in the churches of Paris. It bears the monogram of Louise Legras, prioress from 1627 to 1645, and members of his family, such as his brother Simon, bishop of Soissons.
On three floors, it houses several statues: God the Father at the top, extends his arms towards the Virgin ascending to the sky surrounded by angels, on the lower level are recognized from left to right Saint Louis wearing the crown of thorns, St. Nicolas, St. Augustine and St. Mary of Magdalene.